Actions sur les appareils de chauffage

  Il semble que les appareils qui chauffent l’air et le distribuent dans les appartements n’aient pas reçu toute l’attention qu’ils auraient mérité depuis leur installation.

Certains n’avaient pratiquement plus de débit d’air du fait de l’encrassement de l’échangeur qui transmet la chaleur de l’eau à l’air, d’autre avaient les grilles qui distribuent l’air dans les pièces totalement fermées, etc.

La campagne de remise en état effectuée chez tous ceux qui le souhaitaient semble avoir considérablement amélioré la situation. Des mesures de débit d’air ont été réalisées à l’occasion de ces opérations de façon à quantifier les problèmes et les améliorations. 

 

Actions d'économie d'énergie

Nous avons conduit des actions pour réduire certaines pertes d’énergie :

Optimisation du système de ventilation appelé VMC (ventilation mécanique contrôlée). Ce système qui extrait l’air des pièces humides (toilettes, salles de bain, cuisines) était très surdimensionné et n’avait jamais été équilibré : certains appartements avaient un débit trop important et un niveau de bruit de ventilation tout à fait inacceptable que le réglage des bouches ne pouvait corriger. Nous avons installé un variateur de vitesse sur le ventilateur installé en toiture (coût : 1000€) afin de réduire la dépression ce qui a conduit à une réduction du niveau de bruit, à une réduction de consommation électrique du ventilateur  (économie 1000 €/an) et à une économie de chauffage d’environ 3000 €/an. Afin de finaliser les réglages, nous demandons à tous les résidants de régler toutes les bouches d’extraction (en vissant plus ou moins la partie centrale) à environ 5mm d’ouverture et de signaler les problèmes éventuels (bruit, manque de débit, etc.).

Réduction des pertes de chaleur du réseau de distribution d’eau chaude. De par sa conception ce système a beaucoup de pertes : pertes de chaleur de la chaudière, pertes de combustion et surtout pertes du réseau de distribution bouclé qui reste en température en permanence. Nous avons optimisé ce réseau par la suppression de longueurs de tuyauteries inutiles (notamment du bouclage installé dans la cage de l’escalier de secours) et par le remplacement de l’ancienne isolation thermique qui était en très mauvais état. L’efficacité du système de production d’eau chaude était estimée à 25% c'est-à-dire que 75% de l’énergie consommée était perdue. Le suivi régulier des consommations de fioul et d’eau chaude pendant l’été nous permettra de vérifier l’efficacité actuelle. Dans le cadre de cette opération d’isolation de tuyauteries  nous avons obtenu des subventions supérieures à la dépense.

Réduction de pertes de chaleur en chaufferie en isolant des parties chaudes non isolées.

D’autres actions plus complexes sont encore en phase d’étude. Nous devons vérifier leur faisabilité technique et leur rentabilité économique. Nous vous tiendrons au courant des évolutions.

 Le but de ces actions est bien sûr de diminuer les charges, mais aussi d’apporter notre contribution à la réduction d’émission de gaz à effet de serre, nos enfants nous en seront reconnaissants.

 

Compte-rendu de la réunion du Conseil Syndical du 18 juin

 Le Conseil Syndical s’est réuni ce 18 juin, pour la dernière fois avant les vacances estivales (bien méritées). Les principaux points traités sont ont été les suivants.

Rencontre avec un prestataire, pour discuter d’un litige portant sur des travaux effectués il y a 3 ans environ. Il n’est pas donné suite à la demande de l’entreprise ayant effectué des travaux en façade, et qui présente 3 ans plus tard une facture dont le montant est le double du devis initial.

Economie d’énergie. Très bonne nouvelle : une subvention, et une réduction de facture, ont été obtenues sur notre consommation de fuel ; l’isolation réalisée sur les tuyauteries (coût 3500 €) nous rapporte environ 9500 € , dont 6500 € payables immédiatement et 3000 € à valoir sur des livraisons de 18 m3 de fioul sur 3 ans à raison de 500 € par livraison, ce qui équivaut à une remise d'environ 4%.

Travaux sur le circuit de retour ECS (eau chaude sanitaire) : en cours.

Ecoulement d’eau dans le pluvial : phénomène constaté et encore inexpliqué ; peut-être en relation avec les climatiseurs ?

Modification des VMC, variateurs : travaux réalisés ; il est demandé aux résidents  de positionner les régulateurs à un niveau “standard” à l’intérieur de leurs appartements, pour faciliter un équilibrage délicat entre les diverses sources d’extraction qui aura lieu prochainement.

Extincteurs : leur maintenance va être confiée à une nouvelle société, plus compétitive que celle qui assure l’entretien jusqu’à présent.

Ascenseurs : réponse d’Hermès pour Véritas, la situation actuelle est satisfaisante.

Chauffage, eau chaude : une réunion importante avec les copropriétaires (arbitrage gaz/fuel/électricité) va être programmée à la rentrée. Une documentation sera fournie aux propriétaires pour éclairer leur choix, et disponible sur le site du Cypris.

Fibre optique : les affaires progressent avec France Telecom ; l’installation dans l’immeuble sera bien gratuite, à charge pour les propriétaires de faire connecter leur appartement (ce pourrait être gratuit pour les clients Orange).

Autres points : le contrat avec Koné (caméra intérieure) d’un montant de près de 300 € à échéance de mi-octobre n’est pas reconduit. Les disjoncteurs 2A ont été installés. Un problème d’étanchéité de la toiture est en cours d’analyse.

La prochaine réunion du Conseil est programmée le 10 septembre.